25 décembre 2010

Les besoins

Aucun traitement ni médicament de synthèse ne peuvent encore se substituer aux produits sanguins. Irremplaçables et vitaux, les produits sanguins sont indiqués dans deux grands cas de figure : les situations d’urgence, et les besoins chroniques, qui concernent des patients que seule une transfusion sanguine peut contribuer à guérir ou à soulager.

L’obstétrique et les interventions chirurgicales

  • Au cours d’un accouchement, une hémorragie peut survenir, entraînant un besoin urgent et important en produits sanguins.
  • En cas d’hémorragie lors d’une intervention chirurgicale, il faut procéder à une transfusion de globules rouges. S’il s’agit d’une intervention d’urgence, et que le malade a perdu une grande quantité de sang, il reçoit aussi des plaquettes qui facilitent la coagulation et contribuent à arrêter le saignement.
  • Les grands brûlés nécessitent des transfusions de plasma.

L’hématologie et les cancers

Certaines maladies, comme les leucémies, touchent directement la production des cellules sanguines. Ces maladies hématologiques affectent la moelle osseuse et nécessitent la transfusion de globules rouges, de plaquettes ou de plasma selon les cas. Le traitement de ces pathologies non chirurgicales requiert de grandes quantités de produits sanguins.

Par ailleurs, le traitement intensif de certaines maladies peut entraîner une insuffisance de production de cellules sanguines. Dans le cas d’un cancer, par exemple, les traitements lourds (chimiothérapie, radiothérapie) entraînent la destruction des cellules cancéreuses, mais également la destruction temporaire des cellules de la moelle osseuse. L’organisme ne peut plus renouveler seul les cellules sanguines. Durant cette période dite d’aplasie, un support transfusionnel permet de renouveler les cellules sanguines, et à l’organisme affaibli par le traitement de se régénérer.

Pourquoi les besoins en produits sanguins augmentent-ils ?

Les besoins en produits sanguins ont augmenté de 21 % depuis 2005. Cette hausse s’explique notamment par :


- Le vieillissement de la population française : de nombreuses maladies du sang touchent les individus de plus de 60 ans

- Le bon état général des personnes âgées : qui permet l’utilisation de thérapeutiques consommatrices de produits sanguins à des âges plus avancés de la vie

- La confiance retrouvée des prescripteurs dans le système transfusionnel français.

par :e

Posté par dondusangauxonne à 21:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Les besoins

Nouveau commentaire